La CGT affiche sa prudence

Dauphiné Libéré

Edition du 01/06/2008

Face aux annonces de la SNR concernant le développement des activités et de l'emploi, la CGT, qui s'est exprimée cette semaine affiche sa prudence.
Pour Jean-Paul Macé, secrétaire CGT-SNR, «cet effet d'annonce n'amène aucune garantie sur le devenir local de l'entreprise, y compris sur les autres sites, notamment celui d'Alès dans le Gard».
« Le souci majeur, poursuit-il, c'est le transfert d'une technologie (un savoir-faire incontesté) du produit décolleté vers un produit forgé, sur le site de Sibiu en Roumanie, et donc d'un transfert de production. »
« Quelle compensation y aura-t-il?» se demande-t-il. «Aujourd'hui aucun élément ni plan chiffrés précis ne sont communiqués. L'inquiétude est qu'Annecy ne devienne, à terme, qu'un bureau d'études et que l'ensemble de la production soit transférée. Cela s'est déjà vu. »
Pour Jean-Paul Larese, secrétaire départemental CGT, le syndicat avait «déjà alerté ».
« Quel virage industriel et quel avenir pour le personnel sont-ils en train de se dessiner. Bien sûr, on enregistre des progressions importantes du chiffre d'affaires, mais cela ne peut pas se faire sans que l'économie locale et leurs salariés en fassent les frais. »

 

Copyright © 2009-2013Contacter la cgt ntn snr Design by M-g